GLOSSAIRE E-COMMERCE

Comprendre le vocabulaire du commerce en ligne

Introduction : Le domaine de l'e-commerce et de la technologie internet est rempli de termes en anglais, d'acronymes et de jargon spécifique qu'il est important de connaître. Comme toutes les industries professionnelles, il requiert un vocabulaire approprié.

Pour mieux comprendre le commerce électronique et ses stratégies d'optimisation, voici un glossaire de 33 termes triés par ordre alphabétique. Certains de ces termes sont également utiles pour les sites web non commerciaux.

Votre glossaire e-commerce

Si vous remarquez des termes manquants dans ce glossaire, n'hésitez pas à les signaler dans les commentaires. Je serai ravi de les ajouter à cette page.

Best sellers : terme anglais qui signifie les produits les plus vendus.

Bricks and clicks : terme anglais qui décrit les entreprises qui ont à la fois des magasins physiques (bricks) et une présence en ligne (clicks). Il est également connu sous le nom de "click and mortar".

Brick and mortar : terme anglais qui décrit les entreprises qui ont des magasins physiques et exercent leur activité commerciale de manière traditionnelle. Il est utilisé pour distinguer ces entreprises des "pure players" qui ne possèdent pas de magasins physiques et ne font que de la vente en ligne.

B-to-B ou B2B : acronyme pour Business to Business, c'est-à-dire des relations commerciales entre les entreprises. Il peut s'agir de la vente de produits ou services d'une entreprise à une autre.

B-to-C ou B2C : acronyme pour Business to Customer, c'est-à-dire les relations commerciales entre les entreprises et les consommateurs. Il s'agit de la vente de produits ou services à des particuliers.

Bundle : terme anglais qui désigne une offre groupée comprenant un produit principal et des produits accessoires. Cela peut être un bon moyen pour les entreprises de promouvoir des produits complémentaires ou d'augmenter le panier moyen des clients.

Buy button ou bouton d'achat : c'est un bouton qui invite à l'action sur une page de produit pour l'ajouter au panier. Il doit être le plus visible possible sur la page pour inciter les clients à acheter.

Cahier des charges e-commerce : un document essentiel pour la création ou la refonte d'un site de commerce électronique. Il décrit en détail les besoins et les attentes du client. Il peut également être utilisé pour trouver des prestataires pour réaliser le projet.

Check out (également appelé tunnel de commande) : terme anglais qui désigne le processus de finalisation d'une commande, allant de la sélection des produits dans le panier jusqu'à la validation de la commande.

Click-and-collect : terme anglais qui signifie "cliquer et collecter". Il s'agit d'une technique qui permet aux clients d'acheter des produits en ligne et de les récupérer dans un magasin physique de la marque. C'est un exemple de technique web-to-store.

CMS : acronyme pour Content Management System, également appelé parfois back-office. Il s'agit d'un système utilisé pour mettre à jour un site e-commerce.

Cookie : fichiers textes automatiquement enregistrés sur l'ordinateur d'un utilisateur lorsqu'il visite un site web. Ils sont utilisés pour enregistrer des informations sur les préférences de l'utilisateur ou sur son historique de navigation.

CRM : acronyme pour Customer Relationship Management, c'est-à-dire la gestion de la relation client en français. Il s'agit d'un logiciel qui permet de gérer l'ensemble de la relation avec les clients, en regroupant toutes les informations disponibles sur eux : coordonnées, historique des contacts, préférences d'achat, etc.

Cross-canal (distribution) : terme qui décrit une entreprise qui possède plusieurs canaux de distribution (magasins, boutique en ligne) qui sont gérés de manière indépendante mais qui commencent à se connecter entre eux (par exemple, logistiques différentes, prix clients différents, mais possibilité de click-and-collect).

Cross-sell : terme anglais qui désigne la proposition de produits complémentaires pour augmenter le panier moyen d'un client. Il est considéré comme "dynamique" lorsqu'il est proposé automatiquement en fonction de la navigation de l'utilisateur sur le site.

CTA : acronyme pour Call-to-action, terme anglais qui signifie incitation à l'action. Il s'agit d'un bouton important sur une page qui incite l'utilisateur à effectuer une action, comme télécharger un fichier, ajouter un produit au panier, s'inscrire à une newsletter, etc.

Device : terme anglais qui désigne tout type d'appareil connecté, comme les smartphones, les ordinateurs portables, les tablettes, etc. Il est important d'identifier les appareils utilisés par les clients lors de leur parcours d'achat pour s'assurer qu'ils ont une expérience optimale sur le site.

Drive-to-store : terme anglais qui signifie "conduire jusqu'au magasin". Il décrit la situation où les consommateurs en déplacement utilisent leur téléphone pour trouver le point de vente le plus proche de leur position actuelle en utilisant la fonction GPS de leur téléphone.

Emails transactionnels : ensemble des emails envoyés automatiquement aux clients (confirmation de commande, remerciements pour l'inscription à la newsletter, vœux d'anniversaire, etc.). Il est important de les personnaliser pour créer une relation avec les clients.

E-marketing : également appelé webmarketing, il concerne toutes les techniques de marketing en ligne (SEO, SEA, SMO, etc.).

E-réservation : possibilité pour les clients de réserver un produit en magasin physique à partir du site e-commerce. Si le produit convient, la vente est finalisée en magasin. C'est une technique web-to-store.

FEVAD : Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance, une organisation qui représente les entreprises de e-commerce en France.

Fiche produit : page web qui décrit un produit et ses caractéristiques. Il est également appelé page produit.

Fil d'Ariane : un repère qui indique où l'utilisateur se trouve sur le site. Il est généralement présenté sous la forme "Page d'accueil > Catégorie > Produit" pour permettre à l'utilisateur de retracer son parcours de navigation.

Home page : terme anglais qui désigne la page d'accueil d'un site web. C'est la page principale du site, qui a un design différent des autres pages. Une structure bien pensée permet à la page d'accueil d'être performante en termes de visibilité et de conversion.

KPI : acronyme pour Key Performance Indicators, ou indicateurs clés de performance en français. Ce sont des statistiques clés à suivre pour gérer efficacement un site e-commerce. Il est important de les définir en amont et de les utiliser pour prendre des décisions.

Ligne de flottaison : terme qui désigne une ligne virtuelle en dessous de laquelle le contenu d'une page web n'est plus visible à l'écran. Pour accéder au reste du contenu, l'utilisateur doit alors faire défiler la page. Les informations importantes doivent être placées au-dessus de cette ligne pour être immédiatement visibles.

Marketing digital : également appelé webmarketing ou e-marketing, il concerne toutes les techniques de marketing en ligne (SEO, SEA, SMO, etc.).

M-commerce : terme qui signifie "commerce mobile" et qui fait référence à l'achat en ligne via un smartphone ou une tablette, lorsque l'utilisateur est en déplacement.

Multicanal (distribution) : terme qui décrit une entreprise qui possède plusieurs canaux de distribution (magasins, boutique en ligne, etc.) sans synergie entre eux (logistiques différentes, prix différents, pas de possibilité de click-and-collect, etc.). L'évolution de ce modèle est le cross-canal, et l'aboutissement est l'omnicanal.

Omnicanal (distribution) : terme qui décrit un processus de distribution unifié, où les différents canaux (magasins, boutique en ligne, etc.) sont intégrés pour offrir une expérience client identique, quel que soit le canal utilisé.

Page produit : page web qui décrit un produit et ses caractéristiques. Il est également appelé fiche produit.

Pure player : terme qui décrit une entreprise qui exerce son activité commerciale uniquement en ligne, en opposition aux entreprises qui ont également des points de vente physiques (brick and mortar).

Retail : terme anglais qui désigne la vente au détail, c'est-à-dire la vente de produits ou services aux particuliers.

Scroller : terme qui décrit l'action de faire défiler verticalement une page web.

Slider : terme anglais qui désigne les bannières défilantes sur la page d'accueil d'un site web.

Store locator : système qui permet aux utilisateurs d'un site web de localiser les magasins physiques les plus proches en utilisant la géolocalisation ou une adresse. C'est une technique web-to-store qui permet aux utilisateurs de passer de l'achat en ligne à l'achat en magasin.

Taux de conversion ou taux de transformation : pourcentage de visiteurs qui ont effectué une commande sur un site e-commerce, calculé en divisant le nombre de commandes par le nombre de visiteurs uniques sur une période donnée.

Taux d’abandon panier : pourcentage de personnes qui ont ajouté des produits à leur panier mais qui n'ont pas finalisé leur commande.

Taux de rebond : pourcentage de personnes qui ont quitté un site web après avoir consulté une seule page.

Taux de refus : pourcentage de personnes qui ont quitté un site web après avoir consulté au moins deux pages sans finaliser leur commande.

Top banners : les bannières publicitaires qui apparaissent en haut de la page d'accueil d'un site web.

Tracker : outil utilisé pour suivre les actions et les mouvements des utilisateurs sur un site web (d'où ils viennent, où ils cliquent, s'ils effectuent une conversion, etc.).

Triangle d’or, triangle inversé ou lecture en F : les utilisateurs lisent un contenu en ligne en forme de triangle ou en forme de lettre "F", où ils commencent en haut à gauche de la page et se dirigent vers le bas puis vers la droite.

Tunnel de commande : ensemble d'étapes sur un site e-commerce qui vont de la mise en panier à la validation de la commande.

Tunnel de conversion : Il s'agit de l'ensemble des étapes par lesquelles un utilisateur doit passer pour finaliser une vente ou une conversion sur un site e-commerce. Cela peut inclure des étapes telles que la visualisation d'un produit, l'ajout à un panier d'achat, l'inscription ou la finalisation de la commande.

Up-sell : est une technique de vente qui consiste à proposer à un client un produit ou service de meilleure qualité ou plus cher que celui qu'il a initialement choisi.

USP : Unique Selling Proposition, est un élément différenciateur d'un produit ou d'un service par rapport à la concurrence. C'est ce qui rend un produit ou service unique et attrayant pour les clients potentiels.

Webmarketing : Il s'agit de toutes les techniques marketing utilisées pour promouvoir des produits ou des services sur internet. Cela inclut des stratégies telles que le SEO, le SEA et le SMO.

Web-to-store : Le web-to-store est une stratégie de vente qui vise à inciter les consommateurs à se rendre dans les magasins physiques d'une entreprise après avoir effectué une recherche ou une prise de décision en ligne.

Cela peut se faire à travers diverses techniques telles que le click-and-collect, où les consommateurs peuvent acheter en ligne et récupérer leur commande en magasin, ou l'e-réservation, où les consommateurs peuvent réserver un produit en ligne et le récupérer en magasin.

L'objectif de cette stratégie est de tirer parti des avantages des deux canaux - en ligne et en magasin - pour augmenter les ventes et offrir une expérience client plus transparente.

Z-Score : un indicateur statistique utilisé pour évaluer la performance financière d'une entreprise. Il mesure l'écart entre la performance actuelle d'une entreprise et sa performance moyenne.

Un score élevé signifie que l'entreprise a des résultats financiers solides et une bonne performance globale.

Zéro stock : une stratégie de vente qui consiste à ne pas avoir de stock physique et à commander les produits auprès des fournisseurs uniquement lorsqu'ils sont achetés par des clients.

Cette méthode permet aux entreprises de réduire les coûts liés au stockage et à la gestion des inventaires.

Zoning : une technique utilisée pour organiser les rayons d'un magasin physique en fonction des catégories de produits et des besoins des clients.

Cela permet de faciliter la navigation et de maximiser les ventes en plaçant les produits les plus populaires ou les plus susceptibles d'être achetés ensemble dans des zones spécifiques.

Conclusion sur ce glossaire e-commerce

Ce glossaire e-commerce vous a-t-il aidé à comprendre les termes utilisés dans le domaine du commerce en ligne ? Je comprends que le jargon numérique peut être difficile à saisir !

Si vous pensez qu'il manque certains termes ou expressions dans ce lexique e-commerce, n'hésitez pas à les ajouter en commentaire, et je les inclurai dans la liste !

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK